Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 08:00

Voilà deux jours de stage déjà finis, une approche de la sophrologie de plus en plus intense.

Un sentiment incessant de parfois perdre pied, de ne plus savoir me trouver. 

Qui suis je ? Où vais je ?

Puis finalement se dire que la vie est riche d'enseignements que bouger, que se bouger c'est bon pour la santé. 

Se remettre en question, affronter, oser c'est avancer. 

Tous ces mots et ces actions autour de moi.

Un Paris étouffant, où l'on sent l'agitation permanente des homos (j'entends homo sapiens) . Comme des fourmis, où vont-ils que font-ils, que cherchent ils ?

Ce n'est pas avec joie que je m'assieds le mercredi dans le train qui m'amène à St Lazare, il est 6h49, le temps dans ce train me semble long, le siège inconfortable, j'ai mal au dos, et je n'arrive pas à dormir, me reposer. 

Arrivée sur les quais à St Lazare noyée dans la masse des ombres sombres qui se ruent vers leur travail, leur mission. J'avance, il faut faire vite être le premier, mais pourquoi sommes nous ainsi pressés ?

Le métro n'est presque plus un secret pour moi, je me sens girouette avec mon nouveau sens de l'orientation.

Je m'engouffre dans les bouches grandes ouvertes sur les profondeurs de ce Paris. Je transpire, il fait moite, les barresde la rame pour se tenir sont brulantes de la chaleur du passant précédant.

On se bouscule, on ne se regarde plus, on ne se sourit plus. On s'ignore, téléphone portable en main. Jouer à Candy Crush, ou écouter de la musique pour oublier, les écouteurs rivés sur les oreilles.

Parfois un regard. Mais pas trop, s'éloigner en pensée, se mettre dans une bulle et oublier...

Puis arrivée à l'école, tout change. Le quartier est aéré, vaste, de l'air, des arbres. Enfin sans oublier la circulation tout autour. Mais personne ne s'en soucie. C'est normal, c'est une ville, une grande ville.

La nouvelle salle nous semble d'emblée sympathique, nous sommes heureux de nous retrouver, dans ce monde à nous, celui que nous construisons,  et peut être bientôt de notre nouveau métier.

Parfois j'ai des moments de doute, où je me fais face à moi même. Je suis dans l'arène, le stress monte les autres me regardent et à nouveau je perds pieds, je perds mes capacités. Mais finalement à bien regarder nous sommes tous dans le même cas, nous ne sommes pas encore prêts, nous sommes des débutants, nous sommes dans l'apprentissage.Il faut beaucoup de courage pour ce mettre en scène devant toutes ces personnes. Nous faisons des jeux de rôle, nous exposons le choix de notre protocole sur un paper board,  nous montrons des relaxations dynamiques devant une vingtaine de personne. La timidité, l'anxiété, tout doit s'effacer. Il faut y aller, et jouer le jeu. Laisser ses appréhensions, ses doutes et se lancer.

Tout cela fait monter l'adrénaline au fond de moi. Je sens bien que le regard des autres me pertube, je me sens jugée et surtout je me juge moi même. Je vois mes manques, mes incompétences et je n'hésite pas une seconde à me dire que vraiment je suis la plus nulle des nulle...

En parlant avec ma soprhologue préférée elle m'a fait prendre conscience que si je me sentais mal à l'aise c'est que sûrement j'avais manqué d'amour. La confiance en soi ça ne s'obtient pas d'un coup de baguette magique. 

Cette formation me bouscule au plus profond de moi, je suis à nouveau pleines de sensations étranges en moi, j'avance, puis je recule, je progresse sur un chemin en terre inconnue au plus profond de moi.

Je ne sais pas où je vais, ce que je veux, ce que je vais faire.

Et puis il y a le retour à mon travail, ça se passe mal, c'est de plus en plus dur d'y retourner. Il va y avoir de profonds changements il va falloir à nouveau s'adapter. J'ai essayé de me préparer mentalement à ces changements prochains, mais la nature de l'homme est terrible. 

Il y a ceux qui savent se placer, se mettre en avant. Chacun cherchant à tirer à soi la couverture.

Je regarde tout cela autour de moi, je veux rester observateur. Mais ma nature profonde remonte, et je "rue dans les brancards". Au lieu de me taire, de laisser faire, et bien je parle, je suis trop franche, crue. Je sais même être très désagréable et j'essaie de pousser les autres dans leurs propres retranchements. Et après je m'en veux d'avoir dit des choses cruelles et parfois incohérentes.

Ce matin, j'ai essayé de laisser venir à moi quelque chose, un mot, un signe, qui me fasse prendre conscience de ce que je veux vraiment. 

Rien, dommage.

Si, je sais exactement ce que je veux, mais cela reste irréalisable.

Alors je dois me construire avec les obligations de la vie que je rejette et finalement c'est cela qui me perturbe.

La sophrologie m'a beaucoup apporté, mais je dois encore travailler et travailler, non pas seulement sur moi, mais aussi mes cours.

Alors sur ce je vous la souhaite longue et dure....

 

P1080301

la roue tourne inlassablement

écrasant, broyant

l'impermanence de la vie.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by catiechris - dans animaux
commenter cet article

commentaires

kyok 11/10/2013 21:43


Je pense que c'est déjà bien que tu saches exactement ce que tu veux. Moi, j'aime bien le mot " pas à pas", je suis sûre que tu avances et que tu pourras trouver quelque chose qui enrichi ta vie.

catiechris 12/10/2013 10:32



pas à pas, je vais retenir, du coup j'aime aussi cette pensée et ce mot à inscrire en moi, moi qui suis toujours pressée !



ecureuilbleu 10/10/2013 21:41


C'est dur de suivre des cours, jouer des rôles passé un certain âge... Bisous

catiechris 11/10/2013 16:34



je crois qu'en fait il est difficile de s'exprimer quand on a passé sa vie professionnelle derrière un ordi...



Moqueplet 10/10/2013 06:08


et bien pour moi ce sera je l'espère une journée calme.....car tous les jours dehors, j'apprécie d'être de temps en temps à la maison.....douce journée à toi aussi

catiechris 10/10/2013 17:00



Et tu jardines ?? Bonne journée !



Moqueplet 09/10/2013 06:38


il faut aller vers les autres, sinon seule on ne peut faire grand chose.....passe une bien douce journée

catiechris 09/10/2013 14:50



merci toi aussi bonne journée !



flipperine 08/10/2013 18:36


on doit tjs travailler sur soi j'ai fait un atelier d'affirmation de soi et depuis ce temps là à ce qui paraît que j'ai changé enormément mais cela ne vient pas tout seul il faut en vouloir

catiechris 08/10/2013 19:30



Parfois ça marche, parfois pas, je sais qu'il faut le vouloir, mais le pouvoir être une autre chose je pense... ceci dit ça doit être intéressant un atelier d'affirmation de soi... 



Présentation

  • : Le blog de catiechris
  • Le blog de catiechris
  • : je bricole, je peins, je couds, je brode, j'écris des petits textes je m'entraine à la poésie...Je raconte ma vie, mon sport préféré le yoga, mes animaux préférés les chats ! et je prends tout ce qui bouge ou pas en photo !
  • Contact

La musique que j'aime !

Recherche

a bientôt !

  N'oubliez pas le com ! 

je me ferai un plaisir de venir chez vous !